Sous couverture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous couverture

Message par Invité le Mer 12 Déc - 21:29

Mary Bloodswann regardait la foule de morceaux de viande qui défilait devant ses yeux.
Venir au village humain de jour était une véritable épreuve de volonté pour elle. Tous ces humains, si appétissants, qui passaient a deux pas d'elle, sans se soucier du moindre danger... C'était horiiiiiiblement tentant.
Mais bon, égorger un passant en plein milieu de la foule et l'arroser de son sang au passage, y'avait plus discret comme technique. Mais ca aurait pu être drôle~

Mais elle n'était pas la pour manger, sinon, elle serait venue de nuit pour trouver un ivrogne dans une ruelle. C'est assez rare, mais elle était venue la par simple curiosité. Après que Mokou soit venue dans sa boutique lui parler de cette "gueguerre" de religion, elle avait bien envie de jeter un oeil dans cette affaire, qui avait l'air prometteuse en terme d'amusement. Après tout, Mary aimait bien les faits divers et ragots.

Mais tout avait l'air si... normal. Pas de signes de quelconques conflits, de personne parlant a haute voix, de personnages ressortant de la foule, rien a vrai dire qui indiquait un évènement d'une ampleur telle que l'avait décrite Mokou. Peut etre, qu'au fond, elle est venue ici pour rien. Ce qui serait assez rageant, a vrai dire. Elle connaissait le chemin d'ici a son échoppe, mais bon dieu que c'était loooooooong.

Elle sortit un rasoir de sa sacoche, et se mit a jouer avec, observant d'un regard vide la foule. Elle reçu dans les pieds un ballon envoyé par un enfant, qu'elle lui renvoya d'un air nonchalant. Le gamin s'éloigna rapidement, apparemment assez effrayé par le rasoir qu'elle faisait tourner entre ses mains. Elle ricana, laissant furtivement apparaitre ses dents pointues, puis se remit a observer la foule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Mer 12 Déc - 22:35

Ça fait déjà un moment que je traine dans ce village. Même si je n'y ai pas élu domicile, c'est souvent ici que je viens acheter des provisions. Je portais deux seaux remplis de provisions, que j'ai suspendu à un baton que je porte sur mon épaule (voir comment Kenshin porte les courses). Le village m'avait l'air paisible depuis tout ce temps. Étonnant quand on parle de guerre des religions.

C'est pas que je repousse cette paix, mais dans un moment pareil, c'est souvent quand tout est trop paisible que la guerre vient frapper à nos portes. Alors, je dois tout de même rester sur mes gardes, d'où la présence de mon sabre sur moi. Le pire, c'est que cette guerre est causée par des idéaux religieux. C'est quand même de la folie, tout cela. Comment espèrent-ils gagner des disciples en terrorisant les gens avec la guerre ? Quelle paradoxe ridicule... Bon j'avoue que je n'ai pas vu le conflit de mes propres yeux pour juger, mais quand même.


Reiji : Bon. Après, qu'est-ce que je vais prendre... Hmm ?

Alors que je continuer à marcher, j'aperçois un ballon me passer sous le nez et arriver aux pieds d'une fille, un objet qui m'a pas l'air rassurant dans la main. Elle lui rend le ballon, toujours en jouant avec son "jouet", ce qui effraya l'enfant. Ensuite, son sourire... enfin quelqu'un de pas humain. D'un côté, tant mieux, car je tenais pas à être le seul non-humain du tas. Sans hésiter je lui adresse la parole brièvement.

Reiji : Ca m'a l'air plutôt dangereux de jouer avec ça. Je vous conseille pas de blesser quelqu'un avec, ça pourrait vous attirer des ennuis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Shikieiki Yamaxanadu le Mer 12 Déc - 23:09

Je passais au village lors de mes pauses pour enseigner à certains humains comment se repentir de leurs péchés. Mais étant réputée pour être "ennuyante", personne ne daignait m'écouter. Ils semblaient au courant de ce qui se tramait, mais ils ne faisaient pas encore attention. Les humains avaient tendance à être centrés sur eux-mêmes, ils ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez, trop occupés à leurs petites affaires. Mais ils vivaient leurs vies comme ils le voulaient, ils avaient leur propres volontés, après tout. Les âmes des humains en générales étaient bonnes, ça m'évitait de les envoyer en Enfer. Malheureusement, ils n'étaient pas assez bons pour que je les envoie au paradis. J'avais beau les prévenir, ils ne voulaient rien entendre. Mais la persévérance payait, j'en étais persuadée.

Reiji : Ca m'a l'air plutôt dangereux de jouer avec ça. Je vous conseille pas de blesser quelqu'un avec, ça pourrait vous attirer des ennuis.

Cette voix me tira de mes pensées. Je vis un humain – ou plutôt, un semi-humain, d'après ce que je savais de lui – qui parlait avec... un youkai ? « Je la connais... Mary Bloodswann. Youkai barbier vivant dans la forêt des Disparus. Mangeuse d'humains, que faisait-elle ici ? » J'avais reçu des témoignages d'elle venant de personnes mortes sous sa main. La plupart d'entre eux finissaient en Enfer, cela dit. Je tournai mon attention vers le samouraï, Reiji Kogarashi. Sa nature était plutôt particulière. Un vrai casse-tête pour beaucoup pour savoir s'il était vivant ou pas... Je m'avançai vers eux. Ils pouvaient m'intéresser...

- "Eh bien... Je me demande ce qui vous amène ici, tous les deux... Surtout vous, mademoiselle la barbière. "

Je les regardai tour à tour, puis repris.

"Avant de me poser la même question, je suis là pour enseigner aux humains comment éviter d'aller Enfer. A en juger par ce que vous portez – je pointai mon bâton vers Reiji – vous, vous êtes là pour des provisions. Mais vous, – je tournai mon bâton vers la youkai – vous ne quittez que très rarement votre forêt. Votre présence m'intrigue, qu'est-ce qui vous amène dans ce village ?"



((HRP : Si vous vous demandez comment je vous connais, je suis une Yama, pouvez pas test. ))


Dernière édition par Shikieiki Yamaxanadu le Mer 12 Déc - 23:52, édité 1 fois
avatar
Shikieiki Yamaxanadu

Messages : 171
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Enfer/Higan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Jeu 13 Déc - 20:03

Mary commençait presque a somnoler sur place, quand une voix masculine la sortit de sa rêverie.

Reiji : Ca m'a l'air plutôt dangereux de jouer avec ça. Je vous conseille pas de blesser quelqu'un avec, ça pourrait vous attirer des ennuis.

Elle dévisagea de la tete au pied la personne a qui appartenait cette voix. Un homme, habillé dans une sorte de tenue verte de samourai, portant des provisions, l'air plutot bien bâti. Rien de vraiment spécial, en soi, mais elle trouvait étrange qu'il soit venu, comme ca, simplement lui faire une pseudo morale qui n'avait pas vraiment lieu d’être étant donné son travail. Elle lui répliqua plutot sèchement:

-"Je suis barbière, vous savez, je sais maitriser mon rasoir. Je ne le sortirais pas si c'était pour risquer de me couper avec."

Elle n'eut pas le temps de recevoir une réponse qu'une autre personne vint lui parler, féminine cette fois-ci, la faisant sursauter a nouveau. Mais qu'avaient tous ces gens a venir lui parler, bon sang !?

- "Eh bien... Je me demande ce qui vous amène ici, tous les deux... Surtout vous, mademoiselle la barbière. "

De... de quoi? D'ou cette femme là la connaissait? Elle avait beau fouiller dans ses souvenirs, de tous les clients qu'elle avait tué ou laissé la vie sauve ou personne qu'elle avait simplement rencontré, sa tête ne lui disait rien. Pourtant, elle était un personnage assez atypique.

"Avant de me poser la même question, je suis là pour enseigner aux humains comment éviter d'aller Enfer. A en juger par ce que vous portez vous, vous êtes là pour des provisions. Mais vous, vous ne quittez que très rarement votre forêt. Votre présence m'intrigue, qu'est-ce qui vous amène dans ce village ?"

De mieux en mieux. Mary se mit sur ses gardes, et répliqua plus sèchement qu'elle l'avait fait au samourai:

"-De toute évidence, je n'ai pas besoin de me présenter. Mais j'aimerais d'abord savoir a qui j'ai affaire avant de discuter."

Elle fronça les sourcils, et serra les dents. C'était dangereux qu'une telle personne en connaissait tant sur elle... Bien trop dangereux. Mais le problème, c'est qu'elle n'était surement pas humaine, et par conséquent pourrait savoir se défendre. Bon sang.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Ven 14 Déc - 20:43

Mary : Je suis barbière, vous savez, je sais maitriser mon rasoir. Je ne le sortirais pas si c'était pour risquer de me couper avec.

Hmm... d'après ce que j'ai compris, c'est son métier, alors elle savait parfaitement utiliser cet objet. Puis tout à coup...


Shikieiki : Eh bien... Je me demande ce qui vous amène ici, tous les deux... Surtout vous, mademoiselle la barbière.

Une autre personne nous a rejoint et nous parlait comme si on se connaissait. Moi, personnellement, je ne l'ai jamais vue, alors je me demande...

Shikieiki : Avant de me poser la même question, je suis là pour enseigner aux humains comment éviter d'aller Enfer. A en juger par ce que vous portez vous, vous êtes là pour des provisions. Mais vous, vous ne quittez que très rarement votre forêt. Votre présence m'intrigue, qu'est-ce qui vous amène dans ce village ?

Elle semblait très bien connaître l'autre fille, en revanche. Attendez, maintenant que j'y pense... le bâton qu'elle porte à la main... et ce chapeau... pas de doute, c'est une Yama. Je connais pas très bien les Yama, mais je sais qu'ils ont pour rôle de juger les morts. Je le sais, puisque je suis moi-même un mort, et le Yama qui m'avait jugé, je l'ai rencontré il y a très longtemps. En revanche, j'ignorais que c'était également leur rôle de venir prêcher devant les humains. Je me demande bien pourquoi moi j'ai fini en fantôme. Je n'ai pas le souvenir d'avoir quoi que ce soit d'exceptionnel à l'époque de mon vivant.

C'est alors que Mary s'est mis en garde face à la Yama et nous demande qui nous sommes, ce qui se comprend très bien. Bon, ben je vais également me présenter, puisque de toute façon, l'une d'elle me connaissent.


Reiji : Désolé d'être venu comme ça devant vous. Si vous voulez le savoir, mon nom est Reiji Kogarashi, un samouraï venu d'une époque très ancienne. Je ne sais plus ça fait combien de temps que je suis mort, mais ça doit faire un abîme entre ce jour-là et aujourd'hui. Par contre, Mademoiselle la Yama, si vous voulez savoir comment je me suis retrouvé ici, je vous serai pas d'une grande aide. Moi-même je l'ignore. Si ça ne vous dérange pas, nous devrions peut-être trouver un endroit aller nous asseoir sur les bancs qui sont un peu plus loin derrière moi. Je n'ai pas l'impression que la conversation sera rapide.

En fait, c'est surtout parce qu'elle a peut-être des réponses sur ce que je cherche à savoir. Peut-être qu'elle connaissait le juge qui s'était occupé de moi, ainsi que sa décision de me garder moi, qui était un incompétent à côté de tous mes collègues samouraï de l'époque de mon vivant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Shikieiki Yamaxanadu le Sam 15 Déc - 17:36

« Il sait qui je suis. Du moins, ma nature. C'est déjà ça. » En revanche, pour la barbière, ce n'était pas le cas. Voilà ce qui arrivait quand on restait cloîtré chez soi. Enfin, c'était un minimum de se présenter, en effet.

"Je m'appelle Shikieiki Yamaxanadu. Comme l'a dit monsieur Kogarashi, je suis la Yama qui s'occupe des morts de Gensokyo. Je pense que ça devrait suffire pour savoir pourquoi je vous connais, mademoiselle la barbière."

Le samouraï suggérait de s'asseoir un peu plus loin. Pourquoi pas, j'avais encore du temps. La youkai était vraiment sur ses gardes. Il fallait la calmer avant qu'elle fasse un acte inconsidéré.

"Calmez-vous... Je ne suis pas là pour me battre, encore une fois. Nous allons discuter gentiment, comme des personnes civilisées, n'est-ce-pas ?"

Je commençai à m'approcher des bancs qu'avait indiqué Reiji. La longueur de la discussion dépendra d'eux-deux. Personnellement, je n'ai pas beaucoup de questions à leur poser.
avatar
Shikieiki Yamaxanadu

Messages : 171
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Enfer/Higan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Mar 18 Déc - 19:10

"Je m'appelle Shikieiki Yamaxanadu. Comme l'a dit monsieur Kogarashi, je suis la Yama qui s'occupe des morts de Gensokyo. Je pense que ça devrait suffire pour savoir pourquoi je vous connais, mademoiselle la barbière."

Oh. C'était donc une Yama. Ca expliquait donc l'habit qui sortait un peu de l'ordinaire. Quand au samourai nommé Reiji, il s'agirait d'un fantome... amusant comment toutes les personnes non humaines présentes a ce moment semblaient avoir convergé tout naturellement vers Mary.

"Calmez-vous... Je ne suis pas là pour me battre, encore une fois. Nous allons discuter gentiment, comme des personnes civilisées, n'est-ce-pas ?"

"Hmmf. Il y a un banc la bas."

Mary n'aimait pas vraiment qu'on en sache trop sur elle. Même si cette Shikieiki semblait être pacifique, Mary appréciait la sécurité de faire profil bas... Elle se dirigea vers le banc qu'elle avait désigné du doigt, s'assit en croisant les jambes, toujours en jouant avec son rasoir. Elle était bien obligée, désormais, de répondre a la question de la Yama. Mais évitons de trop alarmer le samourai. Comment faire...

"Si je suis ici, ce n'est pas pour faire des provisions, ne vous inquiétez pas. J'étais juste curieuse d'en apprendre plus sur l'affaire des religions qui s'opposent en ce moment... j'ai appris ce qui se tramait hier, et j'ai décidé de venir en apprendre plus. Et vous inquiétez pas, je suis pas assez stupide pour mentir devant une yama."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Ven 21 Déc - 23:26

Reiji : La guerre des religions, hein ? Quelque fois, je me demande où va le monde ? A l'époque de mon vivant, c'était pas mieux, certes, mais de là à s'entretuer pour une question de croyances... Si vous voulez mon avis, moi je suis neutre. Je me battrai uniquement s'il y a oppression, quelque soit le camp responsable. J'espère néanmoins qu'aucune de ces religions ne deviennent barbares à ce point.

Maintenant que j'y pense, est-ce que ces religions tolèrent les assassinats ? J'en suis plutôt étonné car je n'ai jamais entendu parler de religions qui considèrent ces actes barbares comme une nécessité. Et comme par hasard, c'est arrivé au moment où j'ai été envoyé ici. Mais qu'est-ce qu'il avait dans la tête, le Yama qui m'a envoyé ? Il n'espérait tout de même pas que je puisse... non, il y a forcément autre chose.
Je sais pas si cette Yama va me renseigner, mais on ne sait jamais.


Reiji : Dites-moi, Mlle Yamaxanadu... est-ce qu'il existe des cas où les morts se font renvoyer dans le monde des vivants au moment de leur jugement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Shikieiki Yamaxanadu le Sam 22 Déc - 19:16

"Vous me semblez bien naïf, monsieur Kogarashi. Les humains ont toujours voulu imposer leur point de vue. Certains l'acceptent, d'autres s'en fichent et enfin les derniers répliquent. Surtout quand il y a quelque chose à gagner. Autre chose... Il y a d'autres façons de nuire à son ennemi que par la force. Les mots sont des armes, après tout."

La question du samouraï m'intriguait. Je fermai l'oeil gauche tout en l'observant.

"C'est strictement impossible de revenir tel quel dans le monde des vivants au moment du jugement. Vous êtes jugé, vous êtes envoyé au Paradis, en Enfer, ou encore ailleurs. Les seuls personnes échappant à mon jugements sont les ermites, mais eux, ils doivent éviter les shinigamis. Je ne sais pas qui s'est prétendu juge pour vous, mais il devait être un imposteur. Personne n'est épargné par la justice."

Je rouvris l'oeil et me tournai vers la barbière.

"Vous savez à qui vous avez à faire, c'est tant mieux. Que voulez-vous savoir ? Sachez juste que la menace est réelle et que vous risquez de manquer de provisions."

J'étais prête à répondre à toutes ses questions si j'en étais capable. « Qui sait ? Peut-être que ça l'intéresserait de nous aider ? »
avatar
Shikieiki Yamaxanadu

Messages : 171
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Enfer/Higan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Mer 26 Déc - 22:42

Un imposteur ? Mouais, j'avais quand même un peu de mal à croire qu'un imposteur se soit présenté devant moi ce jour-là. Je veux bien qu'un imposteur se fasse passer pour un disciple, etc... mais de là à ce qu'il y en ait un qui se fasse passer pour un Yama, c'est pas un peu tiré par les cheveux ? Je doute que de tels juges puissent laisser passer une faille aussi stupide. Non, je suis persuadé qu'il y a une toute autre raison à cela.

Mais le moment n'était pas vraiment venu pour me poser des questions sur le juge, puisqu'à l'instant où je m'étais perdu dans mes pensées, Shikieiki-san nous mettait en garde sur un futur manque de provisions. Logique, c'est toujours comme ça pendant les guerres.


Reiji : Je suis d'accord sur le fait que les hommes veulent toujours imposer leur avis. Mais je vous avoue que comparé à l'époque de mon vivant, ça me dépasse quand même un chouya. A l'époque, les guerres se faisaient pour une question de possession de territoire... M'enfin, je pense que ça ne sert à rien de raconter ça, car c'est pas comme si on pouvait nier ce qu'on voit actuellement.


En même temps que je parle, 3 hommes sous l'emprise de l'alcool venaient de passer devant nous sans nous remarquer. Ils étaient en train de bafouiller des propos bizarres entre eux en allant d'un bout de la rue à l'autre.

Reiji : Si seulement ils savaient l'horrible pression qu'on peut éprouver quand on marche vers la table du juge... Surtout quand pendant notre marche, on se rappelle de tout ce qu'on a pu commettre comme crime avant même qu'on ne prononce notre verdict. En fait, je pense que nous sommes tous un peu paumé sur le jugement et qu'il est théoriquement pas facile d'être jugé non coupable. La différence, c'est qu'il y a des gens qui le reconnaissent et d'autres pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Mer 2 Jan - 18:43

Mary Bloodswann les écouta d'une oreille plutot distraite. Elle se fichait a vrai dire des problemes de ce Reiji. Personellement, ca ne lui aurait pas posé de problèmes de rester ici en tant que fantome, meme si alors elle devrait trouver d'autres occupations...
Elle regarda dans le vide, songeuse a ce que lui avait dit Shikieiki. Le conflit serait grave au point qu'ils pourraient tous s'étriper entre eux? Non non, c'est absurde. La situation ne pouvait pas etre grave a ce point.

"Est-ce urgent a ce point..?"

Elle avait marmonné cette question sans s'en rendre compte, et, brusquement sortie de sa reverie, précisa sa question.

"Je veux dire, est-ce que la situation est grave au point qu'ils s'étripent joyeusement au nom de telle ou telle religion? Ca me parait un peu gros..."

Elle ricana légèrement.

"Vous excuserez la pauvre youkai naïve et innocente que je suis de croire le monde meilleur qu'il ne l'est vraiment~"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Shikieiki Yamaxanadu le Mer 9 Jan - 18:10

J'avais entendu la barbière marmonner une question.

"Je veux dire, est-ce que la situation est grave au point qu'ils s'étripent joyeusement au nom de telle ou telle religion? Ca me parait un peu gros..."

"Les hommes sont capables de tout. Aussi, retenez que les têtes des religions ne sont pas humains... Il y a une déesse, une magicienne et enfin une ermite... Même si les deux dernières restent relativement courtoises, la première veut changer Gensokyo, ce que beaucoup ne veulent pas."

Je fermai les yeux en réfléchissant. S'étriper ? Non... Ce monde est bien trop naïf pour aller jusque là, mais il n'y avait pas que le physique. Le mental des humains allaient en prendre un coup.

"Certes, les conflits ne seront peut-être pas sanglant... Mais les humains risqueraient de déprimer très gravement. Et dans ce cas-là, ils pourraient faire des choses graves, corrompant leurs âmes."

Je me tournai vers le samouraï.

"Reconnaître ses péchés est bon pour l'âme. En apprendre quelque chose et avancer est encore mieux. Que vous soyez jugé coupable ou non, c'est l'âme que l'on juge. Si votre âme est bon, vous irez au paradis, si votre âme est corrompue, vous irez en Enfer. De plus, vous n'avez pas à avoir peur si vous n'avez rien fait de grave."

« Enfin... Il verra bien ça... »
avatar
Shikieiki Yamaxanadu

Messages : 171
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Enfer/Higan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Sam 16 Fév - 20:28

"Les hommes sont capables de tout. Aussi, retenez que les têtes des religions ne sont pas humains... Il y a une déesse, une magicienne et enfin une ermite... Même si les deux dernières restent relativement courtoises, la première veut changer Gensokyo, ce que beaucoup ne veulent pas."

"Ma foi... ça promet d’être intéressant."


Après avoir dit cela, elle se plongea dans ses pensées. De toute façon, elle n'avait pas grand chose à dire, et le passé du samourai lui importait peu.

"Certes, les conflits ne seront peut-être pas sanglant... Mais les humains risqueraient de déprimer très gravement. Et dans ce cas-là, ils pourraient faire des choses graves, corrompant leurs âmes."


Mary ne put retenir un petit ricanement, qu'elle se sentit obligée de justifier.

"Ah lalala, ces humains, meme pas besoin de personnes comme moi, ils s'autodétruisent eux meme!"


Elle pencha la tete en arriere, et ferma les yeux, toujours en jouant avec son rasoir, et réfléchissait. Devait elle fourrer son nez un peu plus loin dans cette affaire de religion? Elle pesa le pour et le contre. Si elle le faisait, elle n'aurait certainement aucun impact sur la situation.. mais qu'avait-elle d'autre a faire, en même temps? elle s'ennuyait dans sa boutique ces temps-ci. Et de plus, voir un peu d'action ne lui ferait pas de mal.... c'est un style de vie qu'elle n'a encore jamais essayé.

Elle rouvrit les yeux. La yama et le fantome continuaient a blablater. Elle s'en fichait, et cela l'ennuyait. Aussi elle coupa court a la discussion en demandant franchement:

"Il y a quelqu'un bien au courant de l'histoire a qui je pourrais parler?"

Peut-être un peu trop franchement. Enfin, la yama allait bien deviner qu'elle faisait ca par simple curiosité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Invité le Lun 18 Fév - 23:10

La Yama disait vrai. La pensée de l'homme peut varier d'un extrême à l'autre. Et la philosophie des 3 religions pourraient mettre hors-service le mental des habitants si cela continue. La conversation commencer à durer un peu.

Mary : Il y a quelqu'un bien au courant de l'histoire a qui je pourrais parler?
Reiji : Hmm, je viens d'arriver donc je sais pas. Mais si les têtes des religions ne sont pas des humains, c'est encore pire. Les déesses en guerre, ça risque de promettre que du déclin.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous couverture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum