Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Ven 22 Nov - 22:36

- << Est-ce que ce sont de vraies fleurs, que tu m'emmènes voir ? Et tous les cas, ça me convient. Et si elles sont toutes ensevelies, il suffira d'y retourner à la fin de l'Hiver, n'est-ce pas ? ... >>

Je lui souris.
Des vraies de vraies, Freyja. Enfin, j'espère... J'aurais l'air fine, sinon...

Heureusement pour moi, c'était un champ de perce-neiges qui s'exposait devant nous. Un nombre incroyable de fleurs blanches à la tête tombante transperçait la neige. Je sifflai de surprise.
Woho... Je ne m'attendais pas à ça. Des perce-neiges, ça change des tournesols !

Je me tournai vers Freyja.
Je te présente le Jardin du Soleil ! Je peux t'assurer que tout ce que tu vois est réel.

Rapidement, j'ajoutai :
Cela dit, évite d'abimer les plantes. Normalement, un youkai s'occupe d'eux, et ne supporte pas bien que l'on fasse du mal à son jardin. Mais à part ça, elle n'est pas méchante et n'est pas friande des humains, je te rassure. En fait, je me demande même si c'est vraiment elle qui s'occupe de son jardin en hiver, elle doit dormir, elle aussi...


Dernière édition par Knyvia Hikeru le Dim 24 Nov - 17:54, édité 1 fois
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Ven 22 Nov - 22:49

Devant l'immense parterre de perce-neiges, Freyja s'illumina soudainement. Comme si elle venait de découvrir un truc recherché depuis des siècles. Elle s'approcha des fleurs, doucement. C'était étonnant, elle suivaient les mouvements du vent. Et elles semblaient tellement fragiles !
Je te présente le Jardin du Soleil ! Je peux t'assurer que tout ce que tu vois est réel. ... Cela dit, évite d'abimer les plantes. Normalement, un youkai s'occupe d'eux, et ne supporte pas bien que l'on fasse du mal à son jardin. Mais à part ça, elle n'est pas méchante et n'est pas friande des humains, je te rassure. En fait, je me demande même si c'est vraiment elle qui s'occupe de son jardin en hiver, elle doit dormir, elle aussi...
- << Jamais je n'oserai écraser de si jolies petites choses... >> Murmura-t-elle d'un air émerveillé, s'accroupissant.

Elle toucha du bout des doigts un perce-neige, puis caressa doucement, tout doucement ses pétales.
- << C'est tout doux... ! >>

Elle approcha alors son visage, souriante, de la plante, et huma l'odeur qui s'en dégageait. Elle était faible, mais elle était palpable, du point de vue de l'odorat. Elle s'assit alors à côté du champ de fleur, en redoublant de précaution pour ne pas abimer les petites vies, puis continua de regarder les fleurs. C'était magnifique.
- << Regarde-les, comme elles sont si fragiles et pourtant si fortes... Alors que tout meurt en Hiver, elles, elles sont là, et bien vivaces, en plus. Et regarde !! >>

Elle se coucha sur le sol pour caresser la tige des fleurs, le bleu turquoise de ses cheveux se mêlant merveilleusement avec la blancheur immaculée du terrain.
- << Elles n'ont pas de petits poils sur leur corps ! Tu crois pas qu'elles ont froid ? Ou alors, sont(elles comme moi ? Ne tombent-elles jamais malade et n'ont jamais vraiment froid, même pieds nus dans la neige ?! >>

Elle plaçait sa tête sur la neige, pour regarder les fleurs d'en dessous et était tout sourire. Manifestement, c'était la plus belle chose qu'elle avait pu voir dans sa vie, bien que tout cela paraisse étonnant.
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Ven 22 Nov - 23:00

Si un jour je pensais voir quelqu'un d'aussi heureux de voir des plantes... Ça donnait une drôle de sensation, sa bonne humeur était contagieuse. Elle touchait avec précaution les perce-neiges, émerveillée.

- << Regarde-les, comme elles sont si fragiles et pourtant si fortes... Alors que tout meurt en Hiver, elles, elles sont là, et bien vivaces, en plus. Et regarde !! >>

Je ris légèrement.
C'est vrai qu'elles sont particulières... Elles ont l'air aussi faible que n'importe quelle autre plante, voir plus... Mais ça ne les empêche pas de pousser au travers de la neige. C'est admirable, au final.

Je la vis se coucher sur la neige. De mon côté, je m'assis, et parcourrai ma main parmi les fleurs.
- << Elles n'ont pas de petits poils sur leur corps ! Tu crois pas qu'elles ont froid ? Ou alors, sont(elles comme moi ? Ne tombent-elles jamais malade et n'ont jamais vraiment froid, même pieds nus dans la neige ?! >>

Drôle de question... Je n'en sais rien. Je suppose qu'elles doivent être comme toi oui, peut-être même qu'elles se ressourcent avec le froid ?

Une idée me vint en tête.
Tiens, ben on va leur demander directement ! Aqua, Tahiko ! J'ai besoin de Gaia !

Je me concentrai pour faire fusionner mes deux esprits, et ainsi obtenir mon esprit de la nature. Je lui demandai de faire l'intermédiaire entre moi et les perce-neiges. Je me tournai vers Freyja, sans me rendre compte que pour elle, je devais parler toute seule.
T'as des questions à leur poser ? demandai-je souriante.
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Ven 22 Nov - 23:09

Freyja continuait de regarder les petites fleurs tout en écoutant Knyvia. Puis un petit interlude silencieux intervint, jusqu'à ce que son amie émit une idée bien sympathique.
Drôle de question... Je n'en sais rien. Je suppose qu'elles doivent être comme toi oui, peut-être même qu'elles se ressourcent avec le froid ? Tiens, ben on va leur demander directement ! Aqua, Tahiko ! J'ai besoin de Gaia !

La jeune femme se releva vivement en regardant sa compagne. Aqua ? Tahiko ? C'était quoi ça ? Gaïa ? Des questions s'entassèrent dans son esprit. Elle était visiblement confiante et souriante.
T'as des questions à leur poser ?
- << Heu... Je ? A qui ? A Aqua ? Ou à Tahiko ? Ou à Gaïa... Ou aux fleurs ? Je ? Knyvia, je ne comprends absolument rien à tout ce que tu me racontes, là. Très sincèrement, c'est à mon tour d'avoir la sensation d'être idiote... >>

Le bourreau sembla mal à l'aise. Elle était soudainement perdue, mais, généralement bien apte à s'adapter rapidement, elle posa ses propres questions afin de comprendre plus rapidement.
- << Qui sont Aqua, Tahiko et Gaïa ? Et, est-ce bien à des fleurs que tu me demandes de poser des questions ? .... La Magie permet-elle de discuter avec des fleurs ?! >>

Si ça avait été son père et non elle qui avait été sur le terrain ce jour-là, Freyja pensa très sincèrement qu'il n'aurait jamais quitté ce lieu.
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Ven 22 Nov - 23:19

- << Heu... Je ? A qui ? A Aqua ? Ou à Tahiko ? Ou à Gaïa... Ou aux fleurs ? Je ? Knyvia, je ne comprends absolument rien à tout ce que tu me racontes, là. Très sincèrement, c'est à mon tour d'avoir la sensation d'être idiote... >>

"... Oups ! Elle ne les voit pas ! C'est malin !"
Je me plaquai la main sur le front.
Je suis désolée, j'avais complètement oublié ce détail...

- << Qui sont Aqua, Tahiko et Gaïa ? Et, est-ce bien à des fleurs que tu me demandes de poser des questions ? .... La Magie permet-elle de discuter avec des fleurs ?! >>

J'inspirai un grand coup. J'espérai qu'elle me comprendrait.
Je suis vraiment désolée... Je te demande de me croire sur ce que je vais te dire... Bon, pour commencer, je possède cinq esprits élémentaires, représentant les éléments de base que je peux manipuler. Efreet, mon esprit du feu, – je fis apparaître dans ma main une petite boule de feu, et je continuai avec les autres – Aqua, mon esprit de l'eau, Teslus, mon esprit de la foudre, Tahiko, celui de la terre et enfin Ventus, celui du vent. Je peux en fusionner certains pour obtenir d'autres esprits, comme Gaia, qui est l'esprit de la nature. Sa capacité, entre autres, est de pouvoir communiquer aux plantes.

A titre d'exemple, je posais ma main par terre, et en la retirant, des perce-neiges poussèrent instantanément au travers de la neige.
Tu vois ? Et oui, je ne blague pas, tu peux poser des questions aux fleurs, je te dirai leur réponse.

Je fis un pause, puis j'ajoutai, légèrement méfiante :
... Tu me prends pour une folle... ?
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Ven 22 Nov - 23:34

Freyja s'était posée de manière à avoir une jambe tendue et une autre pliée, tout en tenant sa jambe pliée entre ses bras, tout en écoutant Knyvia parler. C'était vrai que ça paraissait dingue, mais lorsqu'elle fit pousser des fleurs à côté d'elle, elle commença sérieusement à y croire.
Pourtant, elle avait bien dit qu'elle était humaine, à la base. Comment une humaine pouvait être dotée de pouvoirs dignes d'un Esprit Arcan ? Voire même plus, d'une des races transversales de son monde, à titre de comparaison.
... Tu me prends pour une folle... ?

Elle posa sa main sur celle de Knyvia et la baissa, craignant subconsciemment que Knyvia ne fasse quelque chose de dangereux avec sa magie sans le vouloir.
- << Attends, Knyvia. J'ai vraiment des questions à te poser, et des choses à comprendre, avant tout. Je ne te prends pas pour une folle, loin de là. Au contraire, ça m'intéresse. >>

Elle relâcha la main de Knyvia, puis se laissa tomber dans la neige à nouveau et fixa les perce-neiges.
- << Tout d'abord, tu dois savoir que chez moi, il y a les Humains, ou les Scientiques, comme tu veux, au milieu du continent. Et ensuite, Tout autour, il y a un immense désert. Et au bout de ce désert, à chaque point cardinal, il y a une région qui contient un élément. Par exemple, tout au nord, il y a des dragons, et leurs descendants, des homme-dragons, qui maîtrisent le feu. Et tu sais, il y a des.. Sortes de dieux qui les dirigent. Par exemple, le dieu, qu'on appelle Arcan, du feu, s'appelle Surt. Il y en a un de chaque élément. >>

Elle se coupa pour regarder Knyvia dans les yeux, toujours couchée.
- << Et, si on veut la bénédiction de chaque Arcan, on est obligé de passer des épreuves qui peuvent nous conduire à la mort. C'est mon papa qui m'a appris ça. Mais toi, tu sembles manier beaucoup d'éléments, sans pour autant ne posséder quelconque marque de guerre, sur toi. A moins que tes vêtements fournis n'en cache, évidemment... Ma question, c'est... Comment ? Comment est-ce possible ? N'y a-t-il donc pas de divinité pour réglementer tout cela ? Ou est-ce que, étant toi-même Youkai, bénéficies-tu de privilèges sur ces matières ? >>

Freyja était perplexe. Elle-même descendante directe des Vasses, Famille Mythologique d'Odin, elle n'avait cependant hérité d'aucune quelconque forme de pouvoir ancestral. Elle fixait Knyvia neutralement, mais à l'intérieur d'elle-même, cela la passionnait, de découvrir ce dont était capable les autres Univers.
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Ven 22 Nov - 23:59

Elle me prit la main et la posa. Je pensai qu'elle avait peur de ma réaction, peut-être...
- << Attends, Knyvia. J'ai vraiment des questions à te poser, et des choses à comprendre, avant tout. Je ne te prends pas pour une folle, loin de là. Au contraire, ça m'intéresse. >>

Je poussai un soupir de soulagement.
Merci...

Elle se recoucha, et commença à parler longuement de son monde. Elle m'expliqua qu'elle vivait au milieu d'un continent, avec d'autres humains, et qu'autour, il y avait des contrées qui semblaient avoir chacun leur propre élément. Et chacune de ces contrées avait une sorte de dieu, qu'elle appelle Arcan. Elle s'arrêta pour me regarder fixement.
- << Et, si on veut la bénédiction de chaque Arcan, on est obligé de passer des épreuves qui peuvent nous conduire à la mort. C'est mon papa qui m'a appris ça. Mais toi, tu sembles manier beaucoup d'éléments, sans pour autant ne posséder quelconque marque de guerre, sur toi. A moins que tes vêtements fournis n'en cache, évidemment... Ma question, c'est... Comment ? Comment est-ce possible ? N'y a-t-il donc pas de divinité pour réglementer tout cela ? Ou est-ce que, étant toi-même Youkai, bénéficies-tu de privilèges sur ces matières ? >>

Je vois... fis-je, pensive. Mon regard se tourna vers elle. C'est sûr que si pour toi, il faut traverser des épreuves mortelles pour obtenir ces pouvoirs, ça doit te faire bizarre de tomber sur une personne qui les manipule naturellement. Déjà, non, je n'ai aucune cicatrice caché sous mes vêtements. Mais c'est vrai que, même si c'est venu naturellement, ça ne l'a pas été sans mal...

Je me remémorai mes... expériences. Je fis une grimace.
Pour commencer, j'étais humaine, à la base. Je vivais dans le village humain, et travaillant en tant que concierge dans une auberge. Je vivais ma vie, sans rien demander de plus. Puis, une nuit, je fis un rêve étrange. J'y ai obtenu mon arme, Infinite Sword, et fait la rencontre de mes cinq éléments. La première rencontre a été... douloureuse... J'ai subi ce que j'allais pouvoir faire subir à mes ennemis. Je suppose que c'était une façon de me rendre compte de ce que mes pouvoirs faisaient. Je fus donc brûler vive, soignée puis noyée, électrocutée, pétrifiée et enfin balancée dans tous les sens. Ça avait beau être un rêve, la douleur y était. Puis, je fus soignée, et je me réveillai. Je suppose que pendant que "j'assimilais" les éléments, mon corps a changé pour devenir celui d'un youkai, afin sans doute de pouvoir supporter ma magie.

Je fis une pause. Je détestai me souvenir de ce rêve... Mais c'était indispensable. Je ne souhaitais à personne ce que j'y ai subi. Après une longue inspiration, je repris.
A ce jour, je ne sais pas pourquoi ça m'est arrivée. D'un coup, je deviens une youkai. Comprenant ma nouvelle nature, je m'enfuis du village, et je commençai à explorer Gensokyo, mon arme à la main et... sans pouvoir. Efreet s'est manifesté lors de ma confrontation contre une fée des glaces, qui avait bien failli me tuer. Aqua est venue à moi naturellement à force de rester au Lac Brumeux. Un jour d'orage, je volais sans faire attention, et le foudre s'abattit sur moi. Je crus bien mourir, là aussi, mais Teslus apparut et m'aida à supporter l'électricité. Après un temps, sans que je sache pourquoi, Tahiko et Ventus étaient venus à moi. Tahiko, sans doute avec mon contact prolongé au sol, vu que je ne vole pas souvent, surtout depuis l'orage... Et Ventus, sans doute pour équilibrer la présence de mon esprit de la terre. Voilà, tu sais d'où ils viennent maintenant. Quant à savoir pourquoi, aucune idée...

Sans m'en rendre compte, je m'étais couchée sur la neige, moi aussi.
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 0:11

Tout ça laissait Freyja rêveuse. Non pas qu'elle s'adonnait à penser que la Magie était bien plus puissante que la Science, mais plutôt que la Magie était une faculté bien acerbe à entretenir, et acquérir, quelque soit le monde ou l'univers d'où l'on vient. Manifestement, ce n'était pas un don naturel chez l'être humain - chez le Scientique -. Était-ce seulement parce qu'ils avaient remplacés leur foi en leur propre Dieu par leur soif de connaissance ? elle n'en savait rien, mais c'était un sujet qu'elle aurait pu traiter.  Elle resta silencieuse quelques minutes, pensant qu'au final, bien sûr que oui, l'acquisition des esprits de Knyvia était tout aussi douloureux que d'affronter une Arcan en personne. Bon, peut-être pas autant, mais tout de même. Elle resta franche avec elle-même : L'obtention de Magie, très peu pour elle, si le conditions devaient être aussi désagréables.

Elle finit par se tourner vers Knyvia, ayant laissé son esprit s'adoucir, et arbora un sourire malicieux.
Puis, avec vélocité, s'élança sur elle et lui attrapa le col de son haut avec une espèce de fausse expression d'énervement et lança, d'un air absolument pas sérieux :
- << Tu veux dire que pendant TOUT ce temps, il y avait 5 petits bonhommes qui nous observaient et qui disaient des choses sur nous, que tu entendais parfaitement ?! Même quand tu me tenais les mains pour manger hier après-midi ! Si il y a bien une question, ou plutôt non, une affirmation que je désire transmettre à tes amis, c'est que c'est vraiment malpoli de nous observer comme ça ! >>

Elle lâcha Knyvia et retomba au sol, à côté d'elle en rigolant légèrement.
- << Non, c'est une blague. Très honnêtement, je m'en fiche. Je suppose que dans la logique des choses, tu m'as acceptée avec toute ma faiblesse, alors je ne vois pas d'inconvénient à t'accepter avec tous tes esprits. >>

Elle souriait tellement, qu'elle ne se rendit même pas compte qu'elle rougissait d'avoir été aussi proche du corps d'une autre personne l'espace d'un instant.
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Sam 23 Nov - 0:19

Après avoir terminé, je me rassis pour regarder la réaction de Freyja avec mon histoire. Elle arborait un drôle de sourire, puis d'un coup, elle s'élança sur moi et m'attrapa par le col, visiblement énervée.
- << Tu veux dire que pendant TOUT ce temps, il y avait 5 petits bonhommes qui nous observaient et qui disaient des choses sur nous, que tu entendais parfaitement ?! Même quand tu me tenais les mains pour manger hier après-midi ! Si il y a bien une question, ou plutôt non, une affirmation que je désire transmettre à tes amis, c'est que c'est vraiment malpoli de nous observer comme ça ! >>

"... Message transmis."
Puis elle retomba à côté de moi en riant. De mon côté, j'étais rouge.
- << Non, c'est une blague. Très honnêtement, je m'en fiche. Je suppose que dans la logique des choses, tu m'as acceptée avec toute ma faiblesse, alors je ne vois pas d'inconvénient à t'accepter avec tous tes esprits. >>

Je détournai le regard.
Tu sais, ils ne jugent rien ni personne. Certes, ça leur arrive de se moquer de moi, mais ça ne va pas plus loin. Mais... merci. finis-je en me couchant aussi.

Le silence s'installa pendant un petit moment, puis une certaine curiosité me prit.
Dis, ça te dérange de me parler de ton monde ? Ou de ce que tu y faisais ? Tu m'as dit que tu étais bourreau, non ?
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 0:35

Dis, ça te dérange de me parler de ton monde ? Ou de ce que tu y faisais ? Tu m'as dit que tu étais bourreau, non ?

Cette question éveilla les pensées de Freyja.
- << ... Hein ? Oh, non, ça ne me dérange absolument pas. >>

Elle se tourna vers Knyvia, et traça quelques petites formes dans la neige, ne sachant pas par où commencer. Effectivement, son Univers semblait bien plus complexe que tout ce que Knyvia semblait avoir déjà vu. Ça n'était pas un mal, au contraire, mais le bourreau s'affirma que l'Humanité pouvait atteindre des sommets parfois absurdes.
Elle trouva enfin ses mots.
- << Oui, je suis bourreau de métier. Chez moi, c'est une coutume vieille comme le monde, à la Citadelle. C'est là où on habite. Si tu veux, il existait une époque assez lointaine, où les prêtres, représentants de l'Arcan des Scientiques, ne respectaient pas leurs paroles. En somme, là où ils promettaient pauvreté, chasteté et  obéissance, eh bien leurs agissements prouvaient le contraire. C'étaient ces prêtres qui se chargeaient de la justice, à cette époque-là. Ils se chargeaient également de soigner, guérir, ou de tuer les malades. Tu sais, lorsqu'une personne vit vieille, elle ne désire jamais mourir abrutie. Alors on les tuait.  Enfin, soit. Les prêtres profitaient de leur statut pour se satisfaire de jeunes filles religieuses, ou encore, mendiaient de l'argent pour assouvir leurs besoins secondaires.  Aussi, tout ça prouvait que leur obéissance à l'Arrcan était infondée. >>

Elle coupa légèrement son monologue pour laisser à Knyvia le temps d'assimiler ses paroles, puis repris.
- << Au final, les peuples se sont rebellés. Même les vieux. Et une grande révolution a démarré. Il y a eu toute une série de meurtres, et aussi d'enquêtes pour déterminer les coupables et les innocents, parmi ces prêtres. Le résultat fut que seuls 12 d’entre les quelques milliers de prêtre étaient innocents. C'est effrayant. C'était une époque réellement effroyable. >>

Elle s'absenta mentalement quelques secondes, s'imaginant les scènes, puis cligna des yeux et continua.
- << Ces douze prêtres ont formé des zones de la Citadelle, chacune possédant ses propres coutumes pour respecter les peuples Humains, et, de manière terminale, un roi fut élu, pour diriger l'entièreté de la Citadelle. Le roi n'était pas un religieux. cela facilitait les choses. Et pour que l'Empire Scientique se reforme, il a fallu nommer des bourreaux, afin que ni les religieux ne touchent à la mort, pour ne pas se détourner de la Voie de Dieu, mais que l'on puisse tout de même assurer les coutumes de notre région. C'est comme ça  qu'on été piochés 12 descendants des Vasses, les enfants d'Odin, qui semble être le nom réel de l'Arcan des Scientiques, parmi les plus courageux. >>

Elle s'orienta vers Knyvia.
- << Ca va ? Tu me suis toujours ? >>
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Sam 23 Nov - 0:44

J'écoutai son histoire avec attention. Son monde était gigantesque, Gensokyo faisait pâle figure face à ça. Donc, chez elle, les bourreaux servait aussi à mettre fin à la vie de personnes qui étaient trop vieilles. Cela ne me dérangea pas, après tout, chacun ses croyances. Je supposai que les personnes avaient leur choix, ou quelque chose comme ça. Enfin, leurs ancêtres ne semblaient pas spécialement fréquentables. L'humain était capable de tout, hein ?

- << Ca va ? Tu me suis toujours ? >>

Je la regardai dans les yeux en souriant.
Continue ! C'est vachement intéressant !
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 1:00

Continue ! C'est vachement intéressant !

Elle lui rendit son sourire et regarda à présent le ciel.
- << Ces bourreaux étaient conditionnés pour tuer. A vrai dire, ils n'étaient ni religieux, ni rien. Ils avaient été formés depuis leur naissance, comme tous les fils d'Odin, à tuer. C'étaient les hommes idéaux. Cela dit, ils n'étaient tout de même pas immortels. Le roi obligea donc aux bourreaux d'assurer une descendance pour continuer de faire perdurer le métier. Effectivement, personne ne voulait se salir les mains. C'est visiblement compliqué pour les autres d'avoir des milliers de vie et des litres de sang dans les mains. >>

Elle s'arrêta quelques secondes, puis reprit.
- << Moi, je suis la fille d'Hildegard Lindén. Ma maman était bourreau, et est une descendante directe de ces 12 premiers bourreaux. donc, tout comme la loi l'exige, j'ai hérité du métier familial. J'ai été conditionnée en vue d'utiliser une hallebarde, une hache surmontée d'une lance, qui ne sert qu'à couper des têtes de manière nette et précise. Mais les lois se sont intensifiées depuis la Grande Révolution. Les bourreaux, qui n'ont encore jamais failli à leurs devoirs, se sont vus attribués une connotation presque sacrée. Nous sommes devenus, au fil du temps, policiers, enquêteurs et bourreaux. La seule de nos obligations est de ne pas tuer en dehors du dôme d'exécution. Sinon, c'est un crime et le bourreau doit être décapité par un autre bourreau. Sinon, c'est de nouveau un crime. >>

Elle releva la tête et fit une grimace légère.
- << Pour ce qui est de l'héritage... Pour qu'un enfant d'Odin puisse accéder à ses droits de métiers... >>

Elle se sentit étrangement mal. L'espace d'un instant, elle cru voir du sang sur les perce-neiges. Puis elle secoua la tête légèrement et continua son discours.
- << ... Il doit tuer ses parents. A l'âge mature, ses parents sont considérés trop vieux. Alors la première sentence que le jeune bourreau exécute, c'est celle de ses propres parents. >>

Elle laissa le silence s'installer durant une minute, et se racla la gorge, tentant de cacher sa peine, avant de reprendre.
- << Tu sais, c'est une fierté pour l'enfant, comme pour les parents. Même si personne ne nous approche, pour notre image ancestrale d'impies et de corps sans âme. Évidemment, personne n'est capable de comprendre ça.... ... ... Enfin, voilà. Y-a-t-il quelque chose que tu désires encore savoir ? >>
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Sam 23 Nov - 1:12

Alors c'était un héritage familial ? Je trouvai ça dommage d'être conditionné à une seule chose car on était née dans une famille particulière. Cela étant, tant que ça ne la dérangeait pas, il n'y avait pas de mal. En revanche, mon cœur fit un bond à cette phrase :

- << ... Il doit tuer ses parents. A l'âge mature, ses parents sont considérés trop vieux. Alors la première sentence que le jeune bourreau exécute, c'est celle de ses propres parents. >>

"... Quoi ?! Mais faut être complètement abruti pour faire faire ça ! Tuer sa propre famile..."
Une image, très brève, apparut dans ma tête. Le dos d'une femme d'âge mur, aux cheveux de la même couleur que les miennes, mais plus long. Son ventre était été transpercé par une lame. J'eus un vertige.

- << Tu sais, c'est une fierté pour l'enfant, comme pour les parents. Même si personne ne nous approche, pour notre image ancestrale d'impies et de corps sans âme. Évidemment, personne n'est capable de comprendre ça.... ... ... Enfin, voilà. Y-a-t-il quelque chose que tu désires encore savoir ? >>

Je mis un certain temps avant de répondre. C'était une fierté ? Je trouvai cela bizarre comme culture... Elle ne semblait pas spécialement à l'aise avec ça, aussi je décidai de poser une autre question.
Tu sais ce qu'il y autour de la citadelle ? Et c'est quoi au juste, ces Arcan ?
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 1:30

Freyja souffla de soulagement, lorsque son amie lui posa une question qui n'était pas relative à ses parents. Elle ne voulait plus en parler. Elle voulait juste tout oublier. Elle s'en était très bien sortie, mais au contraire des autres bourreaux, Freyja l'avait très mal vécu. Elle était certainement trop sensible pour ça. Mais malgré tout, elle l'avait fait. Qu'importe la vie des autres, lorsqu'on est capable de tuer ses propres parents.
Tu sais ce qu'il y autour de la citadelle ? Et c'est quoi au juste, ces Arcan ?
- << Hmm... Juste autour des grandes barrières, il y a des petits villages sentinelles, qui ressemblent beaucoup à ceux de Gensokyo. Ce sont des Humains qui ont refusé de vivre dans la haute technologie qui habitent là. Sinon, après, il y a de longs chemins de fer, qui mènent aux régions, comme je te l'ai expliqué, les points cardinaux... >>

Elle tenta de se remémorer ce qu'elle avait appris sur les Arcans, puis essaya de lui formuler une réponse correcte.
- << Je ne veux pas te dire de bêtises, alors je vais prendre des pincettes pour t'expliquer. Les Scientiques sont très portés sur la science, beaucoup moins sur la magie... Il y a 8, ou 9, voire même 10 Arcans. Un de chaque élément. Le feu, l'eau et la glace, la terre, les airs, la nature, la foudre et la lumière, l'obscurité, la science et un Arcan dont on suppose l'existence. Ce sont des sortes d'esprits gardiens, régisseurs du monde. Par exemple, l'Arcan de l'obscurité a créé la nuit, la pénombre, et l'ombre. Il a contribué à l'existence de l'Hiver avec celui de l'eau et de la Glace, Léviathan. Ils ont également créé les peuples de différentes races. Pour l'unique raison qu'ils trouveraient ça plus riche, si leur continent était peuplé. En fait, si on en croit les Arcans, la science n'existe pas. Le plus gros mystère de l'histoire, c'est de savoir si la science a créé les Arcans, ou si les Arcans ont créé celui de la science. >>

Elle fit une pause.
_ << Pour ma part, je m'en fiche. C'est bien l'une des seules choses que je n'ai pas besoin de savoir. Autrement, c'est tout ce que je sais. Je suis Scientique, donc je ne sais pas grand chose. Si je provenais d'une autre région, peut-être aurais-je pu mieux te renseigner... >>

Elle se tourna vers Knyvia, puis se releva, et l'observa. Pourquoi lui parlait-elle de tout cela ? De plus, elle agissait avec elle comme si elle était de sa famille. Freyja révulsa cette idée, bien que dans le fond, ça ne la dérangeait pas. Elle se méfia et prit le poignet de son amie dans sa main, avant d'ajouter :
- << Hey, Knyvia. N'en parle à personne, d'accord ? >>
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Sam 23 Nov - 1:44

Les Arcans étaient en réalité des équivalents des Dieux pour son monde. Ils avaient tout créé, intéressant. Au moins, ils étaient sûrs de leur origine... Ici, on n'en savait rien.

- << En fait, si on en croit les Arcans, la science n'existe pas. Le plus gros mystère de l'histoire, c'est de savoir si la science a créé les Arcans, ou si les Arcans ont créé celui de la science. >>

Ça me fit sourire. Ce serait le genre de choses qui m'intéresserait de résoudre.
_ << Pour ma part, je m'en fiche. C'est bien l'une des seules choses que je n'ai pas besoin de savoir. Autrement, c'est tout ce que je sais. Je suis Scientique, donc je ne sais pas grand chose. Si je provenais d'une autre région, peut-être aurais-je pu mieux te renseigner... >>
Ce n'est pas bien grave... Même si je suis curieuse d'en savoir plus. Dommage... Merci quand même, j'ai une idée de ce que c'est maintenant !

Elle se releva et, avec un regard étrange, elle m'attrapa le poignet.
- << Hey, Knyvia. N'en parle à personne, d'accord ? >>

Je lui pris la main avec la mienne qui était libre et la regardai dans les yeux.
J'en parlerai à personne, c'est promis. Ça ne regarde que toi, de toute façon. Désolée si ça t'a dérangée d'en parler...

La même image qu'auparavant me revint en tête. J'eus encore un vertige. C''était quoi ça ? Pourquoi cette image... ?
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 16:49

J'en parlerai à personne, c'est promis. Ça ne regarde que toi, de toute façon. Désolée si ça t'a dérangée d'en parler...

Freyja ferma les yeux, par soulagement et expira un petit coup. Elle sentait la faim arriver, et reposa ses yeux sur Knyvia pour lui proposer de manger un petit bout avec elle. Mais son amie ne semblait pas être dans son assiette. Ses yeux semblaient lourds et elle avait les sourcils froncés. La fille d'Odin crût d'abord qu'il s'agissait d'un mal de tête, puis, préféra lui parler.
- << Heu... Knyvia... ? Knyvia, tu vas bien ? .... Knyvia ? >>

Elle écarta une mèche de cheveux du visage de l'épéiste et, vu le silence qu'elle lui rendit, elle préféra placer son oreille sur son cœur. Manifestement, il battait toujours. Elle se releva, et lui frotta doucement les joues.
- << Knyvia ? ... Ca ne va pas ? ... >>

Elle eut une sensation d'angoisse.


Dernière édition par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 17:09, édité 1 fois
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Sam 23 Nov - 16:58

Qu'est-ce que c'était que ça ? C'était quoi ces visions ?! Une simple image dont je me passerais bien... La deuxième fois fut légèrement plus insistante, plus détaillée. La scène autour n'était plus un simple flou noir, non... C'était des murs en bois, et le sol... Il y avait un cercle étrange...

- << Knyvia ? ... Ca ne va pas ? ... >>

La vois de Freyja me sorti de mon "rêve" momentané. Je vis Freyja me regarder inquiète avec ses mains sur mes joues.
Ou... Oui, ça va... balbutiai-je en prenant ses mains et en les abaissant. Je ne sais pas ce qui m'arrive...

Je me grattai le derrière de ma tête en souriant du mieux que je pouvais.
Ce n'est pas grave, désolée de t'avoir inquiétée. Je vais bien ! C'était un simple malaise !

Je préférai éviter d'en parler pour le moment. Du moins, avant d'en voir un peu plus, si jamais ça revenait. J'espérais que non.
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 17:09

Freyja fut surprise de voir que Knyvia lui souriait et semblait bien aller directement. Un malaise. Très sincèrement, le bourreau avait du mal à croire qu'une jeune fille âgée d'environ une vingtaine d'années pouvait avoir des malaises. C'était complètement inhabituel, et en plus de ça, c'était sûrement dangereux. Les paroles de Knyvia n'atteignirent pas la jeune fille.
Ce n'est pas grave, désolée de t'avoir inquiétée. Je vais bien ! C'était un simple malaise !
- << Les jeunes gens ne sont pas victimes de malaises. Ils ne sont pas conditionnés pour être malades. >>

Freyja eut un léger recul et observa les yeux de sa compagne.
- << S'il faut que tu souffres, autant mourir, ou te guérir de suite. Ne me mens pas. Ais-je l'air inapte à la compréhension d'une maladie ? Non. S'il y a quelque chose qui te taraude, il faut me le dire. >>

Elle se replaça debout et se tourna dos à Knyvia, et soupira, penseuse.
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Knyvia Hikeru le Sam 23 Nov - 17:17

- << Les jeunes gens ne sont pas victimes de malaises. Ils ne sont pas conditionnés pour être malades.  S'il faut que tu souffres, autant mourir, ou te guérir de suite. Ne me mens pas. Ais-je l'air inapte à la compréhension d'une maladie ? Non. S'il y a quelque chose qui te taraude, il faut me le dire.>>

Sur ces mots, elle se leva et me tourna le dos. J'eus envie de me coller une claque. Elle venait juste de me demander si elle pouvait me faire confiance et moi je ne lui dis rien ? Je regardai le sol, m'en voulant. Je soupirai.
Une vision m'ait venue en tête lorsque tu m'as parlé de tes parents. Je ne sais pas ce que c'est, et je ne sais pas pourquoi je vois ça...

Je fermai les yeux.
Et je t'avoue que ce que vois, je préfère l'oublier...

Je me pinçai les lèvres. Je n'avais pas envie d'en parler mais... qu'est-ce que je risquais ? De toute façon, c'était peut-être rien, au final. J'inspirai un bon coup.
J'y ai vu une femme, de dos, qui était transpercée par une lame. Elle avait les cheveux bleus comme les miens, plus foncés et plus longs. Mais je ne vois pas l'assassin. Enfin, j'espère que ça n'arrivera plus.
avatar
Knyvia Hikeru

Messages : 237
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma Freyja.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Freyja Lindén le Sam 23 Nov - 17:26

Elle se retourna finalement vers Knyvia après que celle-ci eut finit de parler.  Elle ne savait pas de quoi il s'agissait, si ce n'était des liallus plutôt étrange. Un traumatisme, très certainement. Elle s'accroupit du côté de droit de l'élémentaliste, puis, de sa main droite,  souleva ses cuisses et de sa main gauche, tint le haut de son dos. Et par la suite, elle la souleva sans grande peine. Son ancienne hallebarde était sûrement bien plus lourde que la jeune femme aux esprits. Elle ne regarda pas son amie de peur d'être complètement déstabilisée et de la lâcher, mais commença à marcher.
- << Bon, on va rentrer. Soit tu meurs de faim, soit tu as besoin de repos et d'être tranquille. Je t'emmène à ta petite grotte, et je vais te préparer quelque chose qui te remettra sur pieds. >>

Elle continua, rapidement, toujours sans lui jeter un regard.
- << Merci pour tout ça, c'était magnifique. >>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Freyja Lindén
Scientistic of Experience Traveller

Messages : 243
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Avec ma 'Via.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Picnic au milieu de (véritables) fleurs[Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum