Sur la route du Village...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur la route du Village...

Message par Jade le Jeu 25 Juil - 18:31

Ce fut vers la fin de l'après midi que Miss Reimu me proposa de m'accompagner au village humain. Le soir tombait déjà, et elle m'avait dit que le chemin n'était pas très sûr pour une jeune fille. Mais cela ne me dérangeait pas, sa compagnie m'était agréable. Sur le chemin, je regardais les fleurs, les arbres... tout était à peu près nouveau pour moi, c'était magnifique. L'air du soir était plutôt frais, mais cela restait tout de même agréable.

La brune me laissa quelques deux cents mètres avant l'entrée du village. A partir de là, tout irait bien, il ne pouvait rien m'arriver. Du moins, c'est ce qu'elle disait. Elle s'arrêta, et je continuais. Au bout de quelques pas, après l'avoir encore remerciée, je me retournais et lui faisait un signe de la main. Puis je m'avançais sur le chemin, serrant contre moi mon livre et mon sceptre. En réalité, je n'étais pas très rassurée.

Je prenais note de ce qui m'entourait. L'endroit était plutôt calme, joli. De grands champs bordaient la route, les oiseaux volaient en toute sérénité. Puis mes yeux s'attardèrent sur le petit village en contre-bas. Quelques maisons parsemées autour d'un lac, cachées par une forêt habillée de son feuillage d'automne. Je me remis vite en marche, m'étant rendue compte que je m'étais arrêtée. Le bleu sombre de la nuit arrivait à grands pas dans le ciel, accrochant sur son passage les petites étoiles et la lune qui éclairaient ce monde fascinant. Les petites maisons commençaient à s'éclairer.

Alors que je me trouvais à proximité de l'entrée du village, lorsque la forêt commençait à prendre le pas sur les champs, l’œil de mon sceptre s'ouvrit et je m'arrêtais une nouvelle fois, clairement apeurée. Quelqu'un se trouvait près de moi, mais je ne le voyais pas. Soudain, une silhouette apparut, et je me rendis compte qu'il s'agissait d'une jeune fille. Intriguée, je la détaillais. Elle était grande, mince, et ses cheveux, très longs, lui arrivaient aux genoux. Elle était habillée à la façon d'un garçon manqué, avec une chemise blanche et une salopette rouge. Des rubans rouges et blancs ornaient ses cheveux, dont un gros au dessus de sa tête. En dépit de ses habits un peu sales, elle était très jolie. Elle tenait une cigarette entre ses lèvres.

«Heu... bonjour ?» L'interpelais-je timidement, sans même être sûre qu'elle m'avait entendue.
avatar
Jade

Messages : 36
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : sanctuaire Hakurei

Voir le profil de l'utilisateur http://keru.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Invité le Jeu 25 Juil - 19:04

La journée avait été longue et ennuyante. De mon point de vue, du moins.
D'accord, j'avais pu en apprendre un peu plus sur ce qui se tramait en ce moment entre Reimu et sa clique de shintoïstes, Byakuren et la dernière illuminée... Miko, c'est ça. Mais concrètement, je n'avais fait que parler à une barbière et accompagner la moine Bouddhiste qui s'était perdue. Et qu'est-ce qu'elle avait été pipelette...
Or, j'aime pas parler.

J'étais donc revenue machinalement au Village, comme je le fait toujours pour aller chercher Keine à la sortie des cours, et passablement irritable à force d'avoir blablaté.
Ce n'est qu'en arrivant en bordure des champs cultivés que je compris qu'il était déjà très tard : le ciel commençait à prendre des teintes orangées et un bleu sombre parsemé d'étoiles se distinguait déjà à l'Ouest, au-delà de la montagne.
Super. C'est sûr que Keine est déjà rentrée maintenant... j'ai plus qu'à faire demi-tour. Tu parles d'une journée...

Je soupirais en sortant une cigarette de ma poche et l'allumais distraitement, pestant contre moi même d'avoir fait tout ce chemin pour rien. J'étais très proche du village à présent, et la paresse me dictait de rester un peu sur place à profiter de l'air frais du début de soirée plutôt que de rentrer tout de suite.
Je levais la tête vers le ciel tout en recrachant la fumée. Je me demande si Kaguya m'attend ce soir... Et bien elle pourra toujours attendre, je ne compte pas aller la voir cette nuit.

Soudain, un bruit de pas me tira de mes pensées. Ça venait de ma gauche... fouillant les champs et les plantations alentours du regard, je fini par distinguer une petite fille arrêtée sur le bord du chemin menant au village. Elle tentait visiblement de se cacher derrière un grand sceptre qu'elle tenait à la main.

«Heu... bonjour ?» me dit-elle d'une toute petite voix.

- ... euh, salut ? Qu'est-ce qu'une jeune fille comme toi fait dehors à cette heure-ci ? C'est pas prudent, tu sais.

Elle était vraiment minuscule, je lui aurais à peine donné 9 ou 10 ans. Ses yeux dorés brillaient dans l'obscurité, bien qu'à présent, on puisse surtout y lire de la peur.

- Erf, euh... pardon si je t'ai fait peur, je ne te ferais pas de mal. disais-je en me grattant le derrière du crâne.

Je restais quelques secondes sans rien dire à terminer ma cigarette, ne sachant comment réagir devant cette petite fille tremblotante. D'ailleurs, quelle idée de porter une robe aussi légère une soirée d'automne... elle devait avoir froid.

- ... Je m'appelle Mokou. Tu n'as rien à craindre tant que je suis là, personne ne t'attaquera. Tu veux que je te ramène au village ?

Je ne suis vraiment pas douée pour parler aux enfants, moi... j'espère que je ne vais pas lui faire encore plus peur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Jade le Jeu 25 Juil - 21:36

La fille aux longs cheveux blancs se retourna vers moi. Je mis mon sceptre un peu plus devant moi, prête à me défendre. Mais je me rendis bien vite compte qu'elle avait plus l'air surpris qu'autre chose.

«... euh, salut ? Qu'est-ce qu'une jeune fille comme toi fait dehors à cette heure-ci ? C'est pas prudent, tu sais.»

Alors quoi ? Est-ce qu'elle allait m'attaquer, ou pas ? Elle dut voir que je stressais un peu car elle reprit en se grattant l'arrière de la tête :


«Erf, euh... pardon si je t'ai fait peur, je ne te ferais pas de mal.»

Je la regardais un instant, rassurée. Je baissais mon sceptre et prenais la parole :

«C'est Miss Reimu qui m'a amenée jusqu'ici, mais là, elle est repartie. Elle m'a dit que le village humain était l'endroit le plus sûr pour moi.»

Je frissonnais plusieurs fois, il commençait à faire plutôt froid maintenant. Je ne savais plus quoi dire, j'étais plutôt intimidée. Mais elle fut la première à reprendre la parole :


«... Je m'appelle Mokou. Tu n'as rien à craindre tant que je suis là, personne ne t'attaquera. Tu veux que je te ramène au village ?»

Mon regard s'illumina. Elle était très gentille sous ses airs bourrus. Je lui offrit un grand sourire en répondant :

«Je veux bien, merci beaucoup ! Oh ! J'espère seulement que cela ne vous dérange pas Miss Mokou. Ah, et... je m'appelle Jade, enchantée.»

J'étais plutôt contente : les personnes que j'avais rencontrées ce jour là étaient vraiment gentilles, j'espérais vraiment que cela continuerait d'être le cas. La nuit recouvrait maintenant presque tout le ciel. Ce dernier était magnifiquement étoilé, lumineux. Nous nous mettions en chemin, et tout à coup je me mis à fredonner un petit air de mon enfance. Mais une question vint me trotter dans la tête :

«Dites, Miss Mokou... est-ce que vous savez où est-ce que je pourrais loger dans ce village ? Et manger aussi ? Désolée, vous me rendez déjà bien service en m'accompagnant, il faut que j'apprenne à me débrouiller un peu seule.» Dis-je, gênée.
avatar
Jade

Messages : 36
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : sanctuaire Hakurei

Voir le profil de l'utilisateur http://keru.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Invité le Ven 26 Juil - 11:56

A m'entendre, la petite fille sembla se détendre un peu et abaissa son sceptre.

«C'est Miss Reimu qui m'a amenée jusqu'ici, mais là, elle est repartie. Elle m'a dit que le village humain était l'endroit le plus sûr pour moi.»

Et donc, après un petit silence gênée, j'avais ajouté :

«... Je m'appelle Mokou. Tu n'as rien à craindre tant que je suis là, personne ne t'attaquera. Tu veux que je te ramène au village ?»

Ce à quoi elle répondit, les yeux brillants :

«Je veux bien, merci beaucoup ! Oh ! J'espère seulement que cela ne vous dérange pas Miss Mokou. Ah, et... je m'appelle Jade, enchantée.»

Et cette fois, elle paraissait vraiment rassurée. Une douce brise vînt souffler sur les champs alentours, faisant virevolter les cheveux et la robe de la petite Jade sous le ciel étoilé.
Ah oui tiens, la nuit était tout à fait tombée à présent.

- Reimu est gonflée, laisser une fillette toute seule dans le noir, il faut le faire... Par contre elle a raison, le Village est l'endroit le plus sûr pour toi. Pas de soucis, je vais t'accompagner. Je suis bien connue des yôkai du coin, on devrait être tranquilles. Par contre, évite de m’appeler Miss... s'il te plait.

Je me renfrognais un peu en songeant à cette formulation. "Miss"... Est-ce que j'ai réellement l'air d'une jeune fille normale ?!
Rien qu'à la couleur de mes cheveux, elle aurait pu deviner que j'étais une chose sortant du quotidien. Peut-être qu'elle voulait juste être polie. Ou peut-être qu'elle n'avait pas réfléchit aussi loin que ça... ce n'est qu'une fillette après tout, qui ne semble même pas être une jeune yôkai.
Sinon elle ne frissonnerait pas de peur au milieu de la nuit.

Je jetais mon mégot de cigarette, puis on se mit en route vers les petites lumières émanant des maisons du village. Vu d'ici, on aurait dit une attroupement de toutes petites lucioles dans le lointain. Le chemin n'était pas trop long, mais il était sinueux à travers les champs. Il faudrait un petit bout de temps pour arriver en marchant à cette allure.
Personnellement, j'avais toute la nuit devant moi, ce n'était pas un problème.

J'entendis alors Jade chantonner un air de musique. Une mélodie très douce, qui parlait d'un printemps ensoleillé et de papillons. Les mains dans les poches, je levais les yeux vers le ciel en écoutant sa chanson tout en continuant de marcher. Ça me rappelait des souvenirs très lointains tout ça...  

«Dites, Miss Mokou... est-ce que vous savez où est-ce que je pourrais loger dans ce village ? Et manger aussi ? Désolée, vous me rendez déjà bien service en m'accompagnant, il faut que j'apprenne à me débrouiller un peu seule.»

Je sursautais à moitié, tirée de mes pensées par la question de la fillette.

- Euh... Il y a bien une auberge au village, mais j'doute qu'il y reste énormément de place. Tu sais, c'est la fête des moissons en ce moment, et les soeurs Aki s'en donnent à cœur joie. Du coup, on a beaucoup de visiteurs qui ont prit d'assaut l'auberge... Sinon, tu peux toujours essayer de voir auprès d'Akyuu, elle recueille toujours les voyageurs qui ont besoin de repos.

Je restais silencieuse quelques instants, réfléchissant à ce qui serait le mieux pour une petite fille de son âge. Forcément, le mieux serait d'aller chez une personne de sa famille, ou au moins une connaissance. Cela dit, si elle n'en a pas parlé, c'est soit qu'elle ne désire pas se rendre chez eux, soit qu'elle est réellement seule.
En tout cas, ça ne me regarde pas et il serait mal venu de ma part de lui poser ce genre de questions vu mon propre passé...

Je restais donc silencieuse à ses côtés, jusqu'à ce que je ressente tout à coup une autre présence...
Tu parles d'une soirée tranquille !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Naki no Seiba le Ven 26 Juil - 13:20

La soirée était calme, j'étais sortie d'une journée assez pleine en paperasse et le vent frais caressait mes joue meurtries, descendait jusqu'à ma poitrine et arrêtait sa course là.
J'étais assise au bord du chemin en respirant le moins possible, fermant mon œil yôkai pour revenir à une luminosité à peu près "normale" lors de cette période de la journée.
Je fredonna un moment et m'aperçut qu'il commença à faire noir... c'était la merde, ma maison commençait à me manquer, avec tous ces pièges et protections antiyôkai qui assurait une sécurité optimale mais aussi l'assurance d'un repas chaud ainsi que de quelqu'un ou quelque chose pour m'accueillir, je n'avait rien de tout cela depuis au moins vingt ans.

Je soupirai, toutes ces choses que je ne pourrais jamais avoir était ma seule certitude et peu de gens pourraient comprendre cela, j'étais condamnée à être seule.

Au moins le chemin étais joli, il coupait les champs et en pleine fin des moisson, on pouvait encore voir ça et là quelques champs non-encore récolté ainsi que l'odeur du foin. Le tout éclairé par la lune ce voulait d'une beauté picturale, ce serait dommage que personne ne s'en souvienne... j'étais là mais vus que je n'étais ni artiste ni sûre de mon espérance de vie, ça ne comptait pas. Dommage, vraiment, si quelqu'un y faisait attention ces paysage pourrait à eux seuls devenir des oeuvre d'arts, des chef d’œuvres. Il fallait que quelqu'un en fasse un joli bout de peinture, fait avec de la peinture.

Une odeur douceâtre de fumée me parcourut soudain les narines, elle devait provenir d'il y a pas longtemps vue la force de l'arôme, le vent l'avait emportée jusqu'à moi...

-Alors tu viens t'aventurer ici... il n'y a que toi qui fume des cigarettes comme ça... tu as forcément une raison, et je vais la trouvée. Murmurais-je en réfléchissant à voix haute.

Sur ceux, je décidai de quoi serait fait ma soirée, une petite discussion amicale avec une femme qui m'a longtemps servi de modèle de force et de bravoure dans l'adversité... un modèle que j'avais certes abandonné il y a de cela fort longtemps même quand même, c'était une occasion à ne pas manquer pour parler avec cet oiseau insaisissable d'habitude.

L'odeur de fumée se rapprochait, elle devait être en mouvement dans ma direction apparemment et mon odorat m'apprenait en plus qu'ne humaine l'accompagnait... intéressant. Je pris mes distance en connaissance de cause pour éviter de paraître menaçante, car il faut dire que j'en ai effrayer plus d'un avec mes cicatrices, et ouvris mon œil yôkai pour mieux voir à l'intérieur de la nuit, dans le manteau même de la dame nocturne.

- Euh... Il y a bien une auberge au village, mais j'doute qu'il y reste énormément de place. Tu sais, c'est la fête des moissons en ce moment, et les soeurs Aki s'en donnent à cœur joie. Du coup, on a beaucoup de visiteurs qui ont prit d'assaut l'auberge... Sinon, tu peux toujours essayer de voir auprès d'Akyuu, elle recueille toujours les voyageurs qui ont besoin de repos.

Parlant de l'auberge du village? Je viens de la quitter et elle est bondé, dommage pour elle, le phénix devrait se faire un nid autre part on dirais... Je la vis se raidir soudainement, c'est que je passe pas inaperçue on dirait.~

Naki no Seiba

Messages : 79
Date d'inscription : 25/05/2013
Localisation : dans ma maison de la colline sans nom

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Jade le Lun 29 Juil - 15:30

- Euh... Il y a bien une auberge au village, mais j'doute qu'il y reste énormément de place. Tu sais, c'est la fête des moissons en ce moment, et les sœurs Aki s'en donnent à cœur joie. Du coup, on a beaucoup de visiteurs qui ont prit d'assaut l'auberge... Sinon, tu peux toujours essayer de voir auprès d'Akyuu, elle recueille toujours les voyageurs qui ont besoin de repos.

Je la regardais un certain temps, réfléchissant à ce qui pourrait être la meilleur solution.

«Très bien, j'irai voir à l'auberge s'il y a de la place, et si cela n'est pas le cas, eh bien je demanderais asile à la personne que vous m'avez indiquée. Je vous remercie pour ces informations.» dis-je dans un sourire.

Nous continuions d'avancer dans la nuit, mon cœur était déjà plus léger je crois. Je mis une main devant ma bouche pour bailler. Tous ces évènements m'avaient quelque peu fatiguée. Je me tournais vers Mokou et m'apprêtais à lui poser une question lorsque je la vis se raidir. Moi-même je restais silencieuse et m'immobilisais, cherchant à capter le moindre bruit ou bien le moindre mouvement. Ce fut au bout d'un certain temps que nous perçûmes une ombre qui se cachait parmi les fourrées.


«Qu... qui est-ce ?» murmurais-je, peu rassurée.

Je serrais mon sceptre de plus en plus fort.
avatar
Jade

Messages : 36
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : sanctuaire Hakurei

Voir le profil de l'utilisateur http://keru.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Invité le Lun 29 Juil - 16:30

Yuu chan vient de m'abandonner dans un chemin inconnu, je suis perdue et mes fruits sont toujours autant en danger. Je devais aller chez les humains mais c'est eux qui mangent et tuent mes fruits, je-je peux pas les laisser faire. Personne ne demande jamais mon aval, c'est mes chéris après tout, pourquoi les croquer si méchamment. J'ai pas le temps de m'occuper d'eux, il y a tellement d'autres danger plus méchants.

L'hiver s'approchait à grand pas, comment ne pas voir mes fruits mourir tous, en plus les humains aiment tout de même en manger. Il y a des gens sur le chemin, je suis donc pas seule ici. Je suppose qu'ils vont pouvoir m'aider, j'ai peur d'aller voir les humains seule. Je vais donc à leur rencontre, il y avait une fille avec un bâton, et une autre avec des cheveux blancs.
Je frotte mes yeux pas très réveillés, j'avais pas mal marché encore une fois.Il semblait y avoir une autre personne que les deux filles mais je le vois pas vraiment, j'étais pas sur mes gardes.

J'arrivais enfin devant les filles, l'humaine semblait pas rassurée en menaçant quelqu'un autre part. Je dois être aveugle je vois rien à part des plante partout une montagne, et un truc qui ressemble à dipsy.

Je percutais une montagne de bonbon avec des cheveux blanc. C'est la première fois que je vois ça, d'ailleurs cette montagne de bonbon se transforma en fille assez grande aux cheveux blancs. Une montagne qui se transforme en fille quand on la percute c'est fort tiens.


-Bonjour, je savais pas que les montagnes de bonbons se transformaient en fille. Dites je me suis perdue sinon on est où?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route du Village...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum